L’Eurodistrict trinational de Bâle (ETB)

L’Eurodistrict trinational de Bâle (ETB) est l’instance centrale de coopération dans l’agglomération bâloise. C’est une association fondée le 27 janvier 2007 qui a succédé à l’association du développement durable de l’agglomération trinationale de Bâle et s’est principalement consacrée dès 2001 au développement territorial de la région trinationale.

Le Bureau de l’Eurodistrict Trinational de Bâle est composé d’un membre de la délégation allemande, française et suisse. Actuellement, il s’agit de Jean-Marc Deichtmann (F), Mike Keller (CH) et Marion Dammann (D) (de gauche à droite).

La région trinationale du Rhin supérieur est certes découpée par des frontières politiques mais elle se développe de plus en plus en un bassin de vie dense et homogène: environ 60 000 pendulaires transitent par l'agglomération et traversent chaque jour les frontières, de grandes sociétés fondent des filiales dans les pays limitrophes, les possibilités gastronomiques et commerciales sont exploitées dans les trois pays. Cette évolution exige une coopération renforcée des communes et des districts dans les trois pays. C’est dans cette optique qu’a été créé l’Eurodistrict Trinational de Bâle (ETB) en 2007 – plate-forme de discussion des questions transfrontalières et du développement de projets spécifiques. La région englobe les cantons de Bâle-Ville et Bâle-Campagne, le Fricktal ainsi que les districts de Thierstein et Dorneck en Suisse, le Landkreis Lörrach, les villes de Wehr et Bad Säckingen en Allemagne mais aussi la nouvelle agglomération de Saint-Louis en France issue d'une fusion. L’ETB s’engage donc pour quelque 830 000 habitantes et habitants.

Une association dynamique

L’association compte 80 membres à part entière représentés lors de l’assemblée générale qui se réunit une fois par an et fixe l’orientation de l’ETB. La direction de l’Eurodistrict est assurée par le Comité directeur constitué de neuf membres de chacun des trois pays. La Suisse est représentée par quatre conseillers d’État des cantons de Bâle-Ville, Bâle-Campagne et d'Argovie ainsi que par les présidents des communes de Riehen, Allschwil, Binningen, Rheinfelden et Dornach. Encore jusqu'à mars 2019, le président de la commune de Binningen, Mike Keller, va assurer la présidence. Le troisième organe est le Conseil consultatif composé de 20 membres suisses ainsi que de 15 membres français et allemands, tous titulaires d’un mandat politique dans leur pays. Il peut déposer des motions mais assure une fonction purement consultative. L’ETB n’a pas de compétences politiques, c’est une association organisée selon le droit français. Il essaie néanmoins d’exercer la plus grande influence possible par l’intermédiaire de ses membres. La présidence est actuellement assurée par Heinrich Ueberwasser, membre du Grand Conseil de Bâle-Ville.

Transport, aménagement du territoire et identité trinationale

Parmi les activités de l'ETB comptent le développement de l’aire portuaire entre Huningue, Weil am Rhein et Bâle-Ville, dans le cadre du projet 3Land, le soutien de la coopération tarifaire trinationale dans les transports publics sous la marque triregio.info mais aussi la réalisation d'une plate-forme d'information trinationale concernant des offres de mobilité. L’exposition internationale d’architecture IBA Basel 2020, qui entend contribuer au développement urbain et à la culture architecturale, est une autre de ses priorités. En outre, l'ETB encourage les rencontres transfrontalières en finançant de petits projets à hauteur de 40 000 euros.