Coopération dans l’agglomération trinationale

L’agglomération trinationale de Bâle est un espace qui s’étend sur trois pays et dans lequel on parle deux langues.

Le Dreiländerbrücke traverse le Rhin et relie les villes de Huningue et Weil am Rhein.

Pour le centre de cet espace qui est le canton de Bâle-Ville et dont le territoire jouxte pour ses deux tiers l’Allemagne et la France, la coopération transfrontalière est une évidence. Pour des thèmes aussi importants que l’urbanisation et les transports, il serait impensable d’agir de manière unilatérale sans les partenaires trinationaux. L'EuroAirport Basel Mulhouse Freiburg en est le symbole.

Dans le quotidien aussi, les 830 000 habitants de l’agglomération font de plus en plus abstraction des frontières nationales de cet espace fonctionnel. Beaucoup franchissent les frontières pour aller travailler ou organisent leurs loisirs dans l’un ou l’autre des pays, profitant des offres culturelles et commerciales ou des sites à visiter chez leurs voisins.

Coopération institutionnelle

La coopération au sein de l’agglomération est une réalité intégrée depuis longtemps par les administrations régionales. Depuis sa fondation en 2007, l’Eurodistrict Trinational de Bâle (ETB) se consacre, d'une part, à l’urbanisme et aux transports, or, d'autre part, la coopération dans les domaines énergie et environnement, formation, culture et rencontres citoyennes gagne progressivement en importance.

Le Fonds de rencontre ETB, la Nuit des musées bâlois, les cursus universitaires et certificats trinationaux ou Imaginer ou bâtir l'avenir IBA Basel 2020, l'exposition internationale de projets de construction lancée sous l’égide de l’ETB pour imaginer le développement urbain de la région, sont de bons exemples en la matière. Le programme pour l’agglomération de Bâle repose sur une planification trinationale des transports dont la réalisation sera encouragée par des subventions de la Confédération.